19 juillet 2019 09:45

Dans Quelques Jours, Deux Alternants Prendront Le Départ De L'Europ Raid

EUROP RAID, édition 2019, du 27 juillet au 18 août

Au départ, ils sont trois. Carine – Jérémy – Lénaïc. Les deux premiers sont en couple. Les deux derniers sont copains de promo. En ligne de mire : l’EUROP RAID et l’envie de vivre une aventure ensemble.

Ils vont prendre le départ de l'Europ Raid

Jérémy et Lénaïc, BAC + 4 – 2ème année

Jérémy : J’ai fait le 4L Trophy à deux reprises, en 2011 et 2012. L’entre aide entre les équipages est omniprésente. On s’aide comme si on se connaissait depuis toujours. Même si c’est éprouvant, je n’ai jamais retrouvé cet état d’esprit et je voulais le partager. Réunir nos trois univers, forcément différents.

Avec Carine, on avait fait le Portugal dans des conditions de voyage très sommaires. Et on s’est éclaté. Lénaïc, on se connait depuis 2 ans. Il s’était beaucoup investi pour une MJC. Il est ouvert et partant pour tout, à fond.
Ce qui nous réunit ? Travailler sur un but commun. L’aventure : rien n’est organisé. Tu ne sais pas ce qui peut t’arriver. Le soir, tu rencontres des gens. Ils t’accueillent. Tu passes des moments intenses.
Et par-dessus tout, partager des moments inoubliables et découvrir l’essence même des rallyes : le soutien entre équipages. L’entraide. Indescriptible !

Lénaïc : Je n’ai jamais participé à un raid. Mais j’aime l’aventure. J’aime voyager. Jérémy m’a parlé de l'Europ Raid. L’occasion de sortir de ma zone de confort. De partir vers des destinations que je ne connais pas. De rencontrer des gens, de découvrir de nouvelles cultures. L’envie aussi de créer du lien.

J’ai confiance en Jérémy. Il est partant pour tout, toujours à fond. Il ne lâche jamais rien. De la préparation de la voiture à la recherche de sponsors.

Le choix du rally

Jérémy : Touristiquement, les pays que l’on va traverser ne font pas forcément rêver. Ce sera pourtant l’occasion de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux modes et conditions de vie, plus simples. Des peuples qui ont des préoccupations différentes mais conservent leur joie de vivre, leur capacité d’accueil. Pendant ces semaines, on prend du recul sur les choses qui nous entourent, on est moins stressé. Je pense qu’on en reviendra grandit.

L’organisation avant le départ

Les rôles

Lénaic : J’apprends la mécanique – Je viens en appui de Jérémy.
Jérémy : Chef mécanicien – Recherche de sponsors.
Carine : Communication sur internet - Recherche de sponsors – Apprenti mécanicien

La recherche de sponsors

Jérémy : On a toujours l’impression que les patrons sont inaccessibles. On a rencontré des dirigeants supers, très ouverts, très accueillants qui nous ont réservé un très bon accueil. Le projet les intéresse. Ils n’ont pas eu la chance de participer à ce type de raid lorsqu’ils étaient jeunes et ils souhaitent accompagner ceux qui peuvent y participer. Ils sortent de leur esprit « patronnat ». Ce sont des baroudeurs dans l’âme. Dans nos partenaires, nous avons des patrons de grosses sociétés pas forcément connues.

Les partenaires IPI EUROP RAID

La voiture

Jérémy : Je suis collectionneur de véhicule et je rêvais de m’offrir la 205 XS. A sa sortie, les jeunes cadres qui sortaient de l’école se l’offraient avec leurs premiers salaires. C’était une voiture sportive mais abordable. Je me reconnaissais dans cet état d’esprit et l’Europ Raid était l’occasion de réaliser ce projet. Peu connue, il en reste peu d’exemplaire. Je l’ai trouvée dans un garage. Au départ, le garagiste montalbanais en demandait un prix onéreux. J’ai négocié et obtenu un tarif intéressant ( Je remercie monsieur Fernandez pour ses cours de négociation) C’est un véhicule à fort potentiel. A la base, elle fait 86 cv. Elle fait du bruit. Elle sent l’essence. Le bonheur. On l’a ramenée, entièrement démontée, fait repeindre par notre partenaire. Au niveau de la motorisation, on a procédé à quelques améliorations pour ne pas se trainer dans les cols autrichiens. On a aussi modifié le freinage, les amortisseurs et le son. Un seul fauteuil à l’arrière pour permettre d’entreposer les fournitures, les pièces de rechange, l’outillage, les sacs à dos, le matériel de camping.

Les conditions

Jérémy et Lénaïc : Tous les soirs, bivouac obligatoire à une heure donnée pour les 250 équipages soit 750 personnes

L’inscription ne comprend pas le repas de midi. L’occasion de gouter des spécialités locales. On prévoit une glacière électrique et un réchaud en fonction de la place. La voiture n’est pas grande. Nous sommes trois. Des affaires réduites à un petit sac de sport pour tenir les 23 jours. Les pièces de rechange pour la voiture. Dans la trousse de toilettes, un gel douche bio assimilable pour une douche 1 jour sur 3. Les autres jours, lingettes. L’eau est fournie par les organisateurs et les sponsors fournissent la trousse de premiers secours

Lénaic : Jeune, j’ai fait plusieurs camps. La promiscuité ne me gêne pas. C’est plutôt l’espace, le climat des pays, notamment ceux du sud. De la Grèce en passant par le nord de la Pologne et en longeant la Russie.

Une journée type

Les étapes sont d’environ 400km/jour. On a prévu de conduire à tour de rôle en changeant de pilote toutes les deux heures. Comme nous avons un horaire d’arrivée imposée, 23 h au plus tard, on va se lever tôt, le plus tôt possible pour découvrir le maximum de lieux dans la journée. 6 h. La veille, identification de l’étape, des conditions de route (cols..), de tous les sites à visiter notamment ceux classés au patrimoine mondial de l’Unesco et en fonction du programme, ajustement des temps de pause.

Une chose est sûre pour les trois futurs compagnons de voyages. Ils devront prendre sur eux et s’accorder des moments en solo. Deux composantes majeures pour assurer un EUROP RAID réussi. Mais l’aventure n’a pas de prix.

Les partenaires :

Plusieurs partenaires près de Réalmont, Castres et Albi nous soutiennent dans cette aventure.

Tous les corps de métier nous suivent : casse, carrossier et préparateur automobiles mais aussi un coiffeur, un fromager, un boulanger, un chausseur, des écoles… et nous sommes fier de pouvoir porter leurs couleurs en France et dans toute l’Europe.

EUROP RAID, la course

Cette 6ème édition 2019 se déroulera du 27 juillet prochain au 18 août 2019.

Au final, les 260 équipages composés de 750 participants auront couvert 10 000 kilomètres en 23 jours après avoir sillonés une grande partie de l'Europe : France - Suisse - Italie, traversée des Balkans jusqu'en Grèce, retour par les pays de l'Est, puis l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique avant l'arrivée sur Paris.

Si la course a vocation à être un raid aventure, c'est aussi un périple humanitaire. Chaque voiture aura transporté 70 kg de matériels scolaire et médical destinés aux écoles défavorisées de l'Europe de l'Est.

MiniCV Les projets