27 juin 2017 15:05

Les Rencontres De L’Economie

Industrie du futur : quelles transformations pour booster la compétitivité des entreprises ?

C’était le thème des « Rencontres de l’Economie » organisées par la CCI Marne, le 26 juin dernier. L’Institut supérieur de Promotion Industrielle ne pouvait pas ne pas s’impliquer dans la manifestation. Baptisée également Industrie 4.0, l'Industrie du Futur engendre une véritable révolution à laquelle doit faire face l’Industrie, qu’il s’agisse de PME ou de grands groupes.

Une révolution aux nombreux enjeux : techniques, organisationnels, économiques, financiers… En fonction de leur unité de production, nos alternants devront organiser les changements, être force de proposition et/ou déployer les préconisations. Dans tous les cas, ils devront être opérationnels tant dans l’approche technique que managériale.

Lundi 26 juin 2017, de 14h à 17h, nos ipistes châlonnais ont donc planché sur le sujet.

Les rencontres de l'Economie : Industrie du Futur | IPI SUP

Experts et dirigeants d’entreprises au rendez-vous de l’Industrie 4.0

Le programme de la table ronde

. Parole d’expert :
Alain BOHRER, Correspondant Grand Est de L’Alliance Industrie du futur

. Grand Témoin :
Philippe Varin, Président du Cercle de l’industrie, Président Areva

Et la participation de :
. Philippe DARMAYAN, Président GFI, Président conseil de surveillance Arcelor Mittal France
. Christian BRETHON, Président de l'UIMM Champagne-Ardenne, Union des industries et métiers de la métallurgie
. Joseph PUZO, Président Directeur Général d’Axon Câble, distributeur de solutions avancées d’interconnectique
. Stéphanie MAUDOUX, Déléguée Générale ARIA – association régionale des Industries de l’Agro-Alimentaire Champagne-Ardenne
. Laurent VILLEMIN, Vice-Président Operations Transformation, Tubes Product Line ALBEA
. Russel KELLY, DG Norelem
. Laurent CHAMPANEY, Directeur Général Arts & Métiers Paris Tech
. Ferry QUENET, Directeur Général IPI Châlons-en-Champagne

L’Industrie du futur, à l’origine de nombreuses mutations techniques et managériales

Les débats ont été riches en exemple pour illustrer les nouvelles technologies du numérique, des objets connectés, de la data, de la 3D et de leur impact dans les entreprises industrielles. En effet, tous les domaines de l’établissement industriel sont concernés. Qu’il s’agisse de la gouvernance de l’entreprise, de son modèle économique, de son organisation, interne et externe… La digitalisation touche tous les services de l’entreprise, de la production, aux ressources humaines.

L'industrie 4.0

Il a donc été question de production additive, de robotique et d’intelligence artificielle et des bouleversements engendrés sur les process de production. L’industrie de demain fera t-elle la part belle aux productions de masse ou au contraire, ira-t-on vers de la petites séries grâce notamment à l’impression 3D ? Quel sera le rôle de l’opérateur et comment le manager va-t-il sensibiliser et accompagner ces changements au sein de son équipe ? Quelle posture managériale doit-il dès à présent adopter ? Management collaboratif, management agile ? Les possibilités sont multiples et varient en fonction de la taille de l’établissement industriel, de la stratégie développée par l’entreprise et de son état d’avancement par rapport au sujet.

Innovations et partenariats industriels

Bien entendu, les initiatives générées par l’industrie 4.0 sont nombreuses : partenariats industriels notamment y compris entre concurrents, mise en place de clusters, création de fablab, centres de formation intégrés… L’innovation est multiple pour accompagner les changements. La plupart des grands groupes industriels ont déjà intégré cette révolution industrielle. Par ses bouleversements, elle les oblige à toujours se remettre en cause pour doper la compétitivité de leurs entreprises. L’industrie du futur les amène à repenser, sans sa globalité, leur modèle économique notamment l’organisation humaine, l’optimisation de ses ressources avec notamment une refonte totale du modèle de formation. Aucune économie n’est envisageable pour accompagner ces changements devenus incontournables et indispensables et qu’il faut penser sur le long cours.

De ce fait, il a aussi été question de financements au cours de cette table ronde car ces adaptations sont gourmandes en énergie technique, humaine mais aussi en ressources financières.

Un apport de connaissances industrielles

Les défis sont donc nombreux mais les témoignages éclairés et experts de cette table ronde ont prouvé la détermination des différents acteurs à relever le challenge, pour booster l’entreprise et lui permettre, en s’adaptant, d’accroitre sa compétitivité.

Pour nos alternants, l’exercice a été riche d’enseignements et concrets par les nombreuses initiatives et projets en cours.

De quoi alimenter les prochains sujets de cours : workshop, business game et avant toute chose, les projets professionnels développés dans l’entreprise industrielle. Des modèles à adaptés, développés, initiés.

MiniCV Les projets