17 mai 2017 16:46

L’Équipe Tafaray Remporte Le 3Ème Prix De L'Australian Echallenge France

Les origines du projet de création

Tout commence par une envie. Celle de créer une entreprise.

Informé par l’IPI Châlons du concours Australian eChallenge France* organisé par l’Université d’Adélaïde, David ANDRIAMAMPIANINA décide de saisir l’opportunité pour étudier, dans le détail, un projet de création d’entreprise qui lui tient particulièrement à cœur.

Pour David, alternant à l'IPI, l'Australian eChallenge est un concours riche en enseignement

Originaire de Madagascar, et partant du constat que les difficultés d’approvisionnements en électricité de l’île sont un véritable problème, notamment pour cuisiner, David souhaite développer un nouveau concept de cuisson.

A partir d’une énergie propre, le solaire, captée par des panneaux et associée à l’utilisation d’un combustible issu d’un déchet de matières premières, l'écorce de riz, ce système de réchaud offre une alternative écologique. Porté par sa mère, professeur de physique, ce procédé s’appuie sur un matériau gratuit et abondant, substitut au charbon de bois, combustible largement répandu à Madagascar mais qui cumule de nombreux inconvénients : onéreux, émetteur de fumées toxiques et destructeur de forêt.

Le process, en partie finalisé, reste à perfectionner et à développer jusqu’à la vérification de sa faisabilité économique.

Deux alternants de Châlons-en-Champagne se joignent à l’aventure entrepreneuriale

Souhaitant s’entourer de compétences, David, alternant bac + 4 Parcours 1 an, lance un appel auprès de sa promotion. Belinda et Jamal le rejoignent. En novembre, l’équipe de créateurs potentiels est constituée et s’inscrit au concours de business concepts.

La création d’entreprise, pas à pas

Grâce à la structure du concours, l’étude, l’élaboration et la faisabilité économique du projet de création font l’objet d’un parcours méthodologique. Pendant 5 mois, l’équipe va assister à différents ateliers : étude d’opportunité, marketing, élaboration du modèle économique de l’entreprise, business plan…., coachés par des professionnels.

Jamal El Ayadi, retour d'expérience sur le concours Australian eChallenge

A chaque programme d’études, David, Belinda et Jamal doivent attester de la progression de leur projet. Pour corser le tout, l’Australian eChallenge France étant un concours international, l’ensemble des ateliers s’effectue en anglais. L’occasion de renforcer ces connaissances linguistiques.

Le dimensionnement du projet se construit, étape après étape. En parallèle, chaque membre de l’équipe projet trouve sa place : David étudie la globalité de la problématique et s’intéresse au design du produit, Belinda se charge du marketing, de la communication et de la commercialisation pendant que Jamal s’attelle à identifier la solution technique la plus innovante et la plus pertinente compte tenu de l’environnement du projet. Les données financières sont consolidées grâce à la collaboration de Noro ANDRIAMAMPIANINA et par la présence de mentors, un plus du concours.

Enfin, le mois de mars est consacré au pitch du projet.

La formalisation du projet SUN-RICE

Au final, les contours du projet prennent la forme d’une unité de production employant 20 personnes. L’approvisionnement est assuré en local, à savoir l’île de Madagascar. Le marché, également local, s’étend sur l’ensemble des pays de l’océan Indien. Et le projet dégage un joli bénéfice dès la deuxième année.

L'Australian eChallenge, un apport de connaissance pour Belinda, alternante à l'IPI

SUN-RICE en compétition

Présenté lors de la finale régionale qui a lieu à Châlons en Champagne, le mardi 28 mars, le projet remporte le premier prix et est sélectionné pour participer à la finale qui a lieu le jeudi 11 mai à l’Ambassade d’Australie à Paris. Sur 50 dossiers à l’échelon régional, il n’en reste plus qu’une douzaine en finale nationale. L’équipe châlonnaise obtient le 3ème prix. Une belle récompense pour des mois d’efforts.

3ème au concours Australian eChallenge, l'équipe Tafaray poursuit ses études et décidera en 2018, de la suite donnée au projet SUN RICE

L’Australie, un territoire entrepreneurial*

L’Université d’Adélaïde, souhaitant capitaliser sur l’esprit d’entreprise de l’Australie, a mis en place, depuis quelques années, une compétition internationale dédiée au business concepts ou concepts de start-ups innovantes. Ce concours anglophone s’adresse aux étudiants de l’enseignement supérieur. Il propose un accompagnement en ligne d’outils et de connaissances permettant, à partir d’une idée, de concevoir un projet d’entreprise viable. Il bénéficie de soutien professionnel avant de faire l’objet d’une présentation devant un jury composé d’investisseurs potentiels. La dotation, attractive, comporte notamment un premier prix de + de 70 000 dollars australiens.

CVThéque Les projets